Accueil             Les ours connus    
 Tableau récapitulatif Les ours disparus
                                
Suite au changement d'adresse, mon site a disparu des références des moteurs de recherche.
Merci de cliquer régulièrement pour lui redonner sa visibilité (je ne gagne pas un centime avec !) :


LES OURS DES PYRENEES        
         Ce site recense tous les ours vivant actuellement dans les Pyrénées : combien y en a-t-il, qui sont-ils, comment évolue leur population ? De plus, pour chaque ours, vous trouverez une courte biographie ainsi que des photos et vidéos. Merci de votre visite !


Le 27 octobre
Premier bilan de 2019 :
5 portées détectées !!!(pour 10 oursons au total) :
  1. Sorita et un mâle slovène, deux oursons morts.
  2. Isil et Pépite Douillous.
  3. Fadeta.
  4. Bambou.
  5. Caramelles et Flocon, deux oursons (un mâle, une femelle).
Gribouille n'est pas mort, il a été détecté.
Le jeune mâle quei s'est installé dans l'Aude est Tuc.

Enfin, pas de portée pour Hvala, je crains qu'elle ne soit morte.

Le 15 octobre
Quelques nouvelles :
Deux oursons de l'année détectés à Seix, pas de nouvelles des autres portées.
Sorita s'est accouplée avec trois mâles (Rodri, probable responsable de la mort de sa portée, Néré et un troisième mâle, pas forcément cannelito.
Claverina s'est aussi accouplée.

Le 1 octobre
Ca y est ! Je connais enfin le nom de l'ours équipé d'un collier GPS cet été. Il s'agit de Cachou (unique descendant de Balou).

Le 23 septembre
L'ourson Douillous a été relâché dans son milieu naturel. Longue vie à lui.

Le 15 septembre
Me revoila de retour...
Pas de nouvelles depuis juillet, pas de photos ni de signalements des portées de jeunes... Sans doute une volonté suite à quelques tensions avec certains éleveurs.
Juste un élément : Cachou a été détecté.

Le 4 juillet
Bilan de l'ONCFS du premier semestre :
1°)Tous les oursons nés en 2018 semblent avoir survécu.
2°)Trois portées de deux oursons ont été détectées dans les Pyrénées centrales...
C'est tout... Je ne sais pas si Douillous fait partie des 3 portées, ni où la 3° portée de deux oursons a été détectée (sans doute en Espagne)...

Le 30 juin
Vidéos et photos de l'ONCFS ICI. On peut remarquer que la répartition des ours s'étend...
Concernant l'ourson filmé à Melles fin juin (pas sur les vidéos de l'ONCFS), je ne pense pas que ce soit celui de Châtaigne né en 2018, car à cet époque les oursons ont généralement quitté leur mère, et qu'il me parait bien petit... Mais je peux me tromper !

Le 28 juin
Une ourse et un ourson ont été filmés à Melles. Soit il s'agit d'un huitième ourson né en 2019, soit c'est la femelle qui avait été détectée à Vielha en mai.

Le 19 juin
L'ourson a été retrouvé ! C'est un mâle de 8 kg, prénommé Douillous.
Douillous ours pyrénées


Le 17 juin
Il y a eu deux oursons détectés à Seix, cela fait déja 7 naissances cette année !!!
Le petit ourson recueilli à Couflens s'est enfui de son enclos... après Auberta et Melloux, un nouveau raté ?
Néré est bien dans le noyau occidental (Correction)...

Le 16 juin (mis à jour)
Faisons un bilan :
 6 oursons de l'année détectés :
un à détecté Seix,
un ourson recueuilli à Couflens (peut-être son frère), deux oursons détectés à Vielha, deux oursons de Sorita. Cela fait donc déja 6 naissances cette année.
Sur ces  naissances, les 2 oursons de Sorita sont morts et celui recueilli à Couflens aux mains des équipes ours...

Sorita fréquente un mâle
Châtaigne et son ourson vont bien.
Un jeune ours mâle de 120 kg a été muni d'un collier émetteur dans le Val d'Aran.


Il y a eu beaucoup de détections, notament en Ariège, mais aussi dans des zones nouvelles comme Perles et Castelet, à Camurac (Aude) et aux Angles (Pyrénées orientales) ou bien le sud de la zone à ours espagnole où Goiat est allé se ballader (je me demande s'il n'a pas peur des femelles !)


Le 11 juin
Un ourson recueilli à Couflens, sans doute écarté par un mâle. Il a été pris par les équipes ours... Espérons qu'il ne subira pas le même sort qu'Auberta et Melloux !

Le 10 juin
Confirmation de l'observation d'une ourse suitée de deux oursons à Vielha (Val d'Aran). candidates : Bambou, Fadeta, Hvala, Gaïa...


Le 19 avril
Ca y est, le rapport ours 2018 est sorti !
Très décevant dans sa forme, puisque la partie "comportement individuel" a disparu...
Qu'y apprenons-nous  ?
  1. 40 ours ont été détectés en 2018 (soit 6 de moins qu'en 2017) 20 femelles, 19 mâles et 1 indéterminé. C'est peu, mais si on compte 4 ou 5 ours non détectés ainsi  qu'une ou deux portées, on arrive près des 50.
  2. Les deux femelles qui ont eu des petits sont Nheu (3 oursons) et Châtaigne (2 oursons, mais un, Mellous, est mort).
  3. Gribouille (fils de Nheu et Moonboots ou Pyros) est considéré comme mort, car non détecté depuis 2016.
  4. Cachou a été détecté, excellente nouvelle car c'est le seul descendant de  Balou.
  5. Une cinquième portée est née en 2017, deux femelles filles de Caramelles et Pépite.
  6. Le père des trois oursons de Nheu nés en 2018 (3 mâles) est Pépite.
  7. Le père de Melloux et d'un autre ourson de Châtaigne est Boet.
  8. S29Slo, fils de Boavi et Pépite, a été baptisé "Sardo"
  9. Le père des oursons d'Isil et de Plume nés en 2017 est Pépite, Il a donc eu 8 oursons en 2017, c'est le seul reproducteur pour cette année !!!
  10.     Les ours non détectés en 2018 sont : Tuc, Beret, Bulle, Fifonet, Gaia, Hvala, Isil, New17 02, New 18 03 et New 18 06, deux oursons non génotypés née en 2017 et (Gribouille est considéré comme mort). Chataîgne et Fadeta auraient été détectées uniquement par les photographies.
  11.    Sur ces 12 ours non détectés, il y a 9 jeunes, certains sont sans doute morts.
  12.     Pour les portées non détectées, seules Gaia et Hvala sont potentiellement suitées cette année.
  13. Le rapport  ICI
  14.  Si certains ours n'ont pas eu de descendants cette année (comme Bonabé ou Callisto), c'est qu'ils sont sans doute très peu fertiles (mais on ne le saura qu'en 2020).
  15.   Vu le grand nombre de femelle en âge de se reproduire, on peut penser que certaines femelles suitées ont échappé aux détections (comme Réglisse filmée en 2017 avec Pépite, Bonabé avec Callisto, Hvala...)

                             

                 

                                       Pyros ours Pyrénées                                             

                        Pyros, à l'époque où il régnait en maître sur tout le noyau central. Cette époque est révolue....


OURS VIVANT ACTUELLEMENT DANS LES PYRENEES :                                  environ 58 (mise à jour le 27 octobre 2019)

                 Voir la liste dans les ours connus



Age des ours pyrénéens
                                     Mise à jour 23 avril 2019


Femelles immatures      6
 Beret, New17-02, New18-04, New18-11, New18-13, New18-18. En italique, les ours non détectés en  2018. 
Le tableau ci-contre montre une pyramide des âges pleine de promesses du point de vue effectif  : beaucoup d'immatures (17, soit 47 %), et très jeune (80% de la population a 10 ans ou moins).
 
   
  

Mise à jour le 23 avril 2019
Femelles reproductrices      18
 
Caramelles, Hvala, Caramelitta, Bambou, Nheu, Claverina, Plume, Fadeta, Sorita, Boavi, Callisto, Isil, Gaïa, Châtaigne, Réglisse, Bulle, Aran,  Fosca.
Femelles adultes isolées
    1 Sarousse.
Total femelles        25

Mâles immatures     13
Tuc, Nougat, Blizzard, Sardo, New18-03, New18-06, New18-14, New18-15, New18-16, New18-10, New18-17, Douillous, Gribouille.
Mâles adultes
    12
Néré, Cannellito, Bonabé, Goiat, Pelut, Pépite, Rodri, Boet, Esmolet, Cachou, Fifonet, Flocon .
Total mâles     25

Total indéterminés    
9
Oursons de caramellita et d'isil nés en 2017. 7 oursons de 2019
Total ours    59

   Ce tableau ne prends pas en compte la disparition possible de certains ours (jeunes de l'année ou subadulte de 1 an et demi) notament, mais
il oublie ausi peut-être des portées non détectées en 2018....


                             LA CONSANGUINITE Mise à jour le 23 avril 2019


            c
          

                            Les gènes des ours pyrénéens

Consanguinité ours camembert

(seuls les ours dont les parents sont déterminés sont indiqués dans ce tableau)

Ce tableau montre
La prédominance préoccupante du génotype de Pyros et Hvala. Cependant, la mort de Pyros et Moonboots (mâle dominant consanguin à 87,5% avec Pyros), ainsi que la réintroduction de 3 ours a fait diminuer la part "gènes de Pyros" de 58 à 48,5% en deux ans.
2°)Cannellito, Bambou, Cachou, Sarousse, claverina, Sorita sont porteurs d'allèles uniques dans les Pyrénées, il est donc important qu'ils puissent se reproduire, et pour le moment ce n'est pas le cas.



  Courbe cumulée nombre d'ours
               mise à jour avril 2019

                Pour me contacter 
: blogdesours@laposte.net

D'autres sites qui suivent l'actualité des ours :

ADET/pays de l'ours : www.paysdelours.com/  (la plupart des liens vidéos renvoient à leur site)

FERUS : www.ferus.fr/

DE TRES NOMBREUSES VIDEOS sur les sites Youtube de L'ONCFS et de l'ADET